L'Appel du 18 juin
Mardi, 21 Juin 2011 16:06

Un Appel national

Le Collectif s'est associé à plusieurs autres entités nationales pour créer l'Union des Usagers de la Route.

Il a été décidé qu'une manifestation nationale aurait lieu le 18 juin.

Ce sont finalement 80 villes de France qui se sont vues envahir de motos, cyclos, autos, utilitaires, taxis, qu'ils soient modernes ou anciens.

 

Présence du Collectif

Compte tenu de notre structure récente, et de notre petit nombre, nous avons tout de même réussi à avoir une présence significative dans les villes de :

  • Arras
  • Carcassonne
  • Clermont - Beauvais
  • La Roche sur Yon
  • Montpellier
  • Nantes
  • Paris
  • Perpignan
  • St Etienne - Lyon
  • Toulouse

Soit un huitième des manifestations prévues. Dans toutes les villes le message fut le même : Non à un contrôle technique inutile couteux, inefficace et destructeur du Patrimoine.

Plusieurs délégations ont été reçues le jour même ou quelques jours avant par les Directeurs de cabinet des Préfets (Arras, Beauvais, Nantes)

Pour des raisons de sécurité, et de façon symbolique, les cyclomoteurs ont été positionnés en tête de TOUS les cortèges. ce qui par voie de conséquence à aidé à leur visibilité et à celle du message véhiculé.

Merci à toutes les antennes régionales de la FFMC qui nous ont accueillis avec bienveillance, et nous ont considérés comme de véritables partenaires.

Les cyclomotoristes ont été félicités et ovationnés par les motards à la fin de la manif dans PLUSIEURS villes !!!

 

Tour de France

Arras :

J'avais eu un SMS d'un copain de Nantes qui me disait qu'il y avait beaucoup de monde et de Cyclos avant de rentrer dans le bureau du Directeur du Préfet d'Arras !
Nous n'étions que 5 solex du S C S en tête du cortège à retenir 260 motards. Belle manif, moindre que sur Lille qui draine beaucoup + de monde avec aussi la Belgique.
Rencontre à la Préfecture :
Lorsque ça a été mon tour, le Préfet a bien été à l'écoute et était même étonné d'apprendre qu'il y aurait un CT pour les cyclomoteurs. Je lui ai laissé la synthèse du Collectif ainsi que la page sur la sécurité routière et les scooters débridés. "Alors, me dit il, qu'avez vous contre ça ? « Eh bien rien monsieur, rien, tout simplement que c'est à cause de ces engins-là que le contrôle technique est venu dans la tête de nos dirigeants et c'est nous cyclomoteurs anciens non adaptés à cette nouvelle loi qui allons être inquiétés par ce contrôle technique, on ne roule qu'a 35 avec le vent de dos (ah bon seulement dit il !), avons des freins à patins et de bonnes chaussures ! Et nos cyclos sont tous d'origine alors que les scooters… il faut interdire de vendre des kits de transformation, tous les magasins de scooters sont bondés de pièces de transformation et pas des moindres, puissances vitesses et même cylindrées sont en vente libre, il faut arrêter ça ( ah bon me redit-il ! ). A l'origine les dispositifs de direction, suspension (quand il y en a !), freinage, sont adaptés à la capacité "mécanique" de votre cyclo, que ça soit une mob, un solex de 1946 ou un 3800 de 1970, ils sont sortis d'usine homologués comme ça ! Alors comment pouvez-vous mettre une machine ancienne à la "mode" de maintenant ?! C'est impossible, le contrôleur technique ne va rien comprendre. En plus avec les cartes grises erronées qui disent qu'un 3800 par exemple est immatriculé en 2010 ou 2011 alors qu'il est réellement de 1968 ou 1971 etc. etc. » ! ! Il ne le savait pas non plus !
Il a été très à l'écoute de ce que je lui apprenais, et je suis bien le seul dans les 5 personnes qu'il a accepté de recevoir ! ! A l'écoute ne veut pas dire gagné, mais on a fait ce qu'on a pu !
Je suis rentré avec ma brassière non au CT, et d'entrée il m'a demandé ce que voulait dire CT, puis a fait partir le débat avec les motards et est ensuite revenu sur mon sujet.

 

Jean Maurice ( Solex Club Spirales )

 

 

Clermont - Beauvais :

Les motards venaient de Compiègne et Creil avec regroupement à Clermont et trajet en commun jusqu'à Beauvais qui est la préfecture.

Nous avions RDV avec eux à l'entrée de Beauvais pour ne pas faire tout le trajet. Nous étions donc 3 cyclos : Michel en Mob, Steeve en Mobyx et Sylvie en Poirier. Là, ce fut un grand moment : descente de l'avenue d'Amiens qui est large et longue. Devant : les motards de la police puis quelques motards du service d'ordre et nous trois au milieu de l'avenue ! Un pur bonheur, d'autant que l'avenue est en pente vers le centre ville, donc on a une grande visibilité. On était les rois du monde. Inoubliable !

Hugues et d'autres solex attendaient en centre ville. On les a retrouvés et équipés de plaques PA 2 CT (merci Jean-Mo).

Un très bon accueil de la part des motards dans la manif.

On n'a pas regretté d'avoir été vendredi soir à la permanence de la FFMC pour les rencontrer, cela a aidé à se faire connaître et à nous intégrer au mouvement, notamment ce sont eux qui nous ont sollicités pour venir avec eux voir le Préfet.

En tête de manif, on a rejoint la Préfecture. On a désigné Hugues pour nous représenter chez le Préfet (on est vache, il avait bossé la nuit d'avant et pas dormi depuis longtemps). Avec Codever et la FFMC, ils sont allés longuement parler avec le Préfet. Hugues est plutôt satisfait de l'entretien, il nous racontera.

A notre grande honte nous n'avons pas attendu leur sortie, la fatigue était là et nous avions du monde à la maison.

Retour (35 km) sous la flotte mais nous avons eu droit en récompense à un magnifique arc en ciel.

L'amusant avec le Poirier c'est que le siège fait cuvette. Même le pantalon imperméable n’y résiste pas...

 

 

Carcassonne :

Un représentant des GAlets de GAronne

 

La Roche sur Yon :

Les Solexards étaient présents !!!

 

 

Montpellier :

Les GAlets de GAronne étaient aussi là !!!

 

 

 

Nantes :

20 cyclos, 1900 motos, 20 autos et camionnettes... le rassemblement de Nantes était du "Jamais Vu".

Le plateau avec les cyclos très anciens (Géos à moteur Vap 3 1946, Diem 1949, Camille Daudon Paris Nice 1952, Gitane testi Champion Super 1973) a ouvert la route, suivi par les Solex du club "Clé de neuf" de St Nazaire (qui devrait adhérer au collectif très rapidement).

Une dizaine de cyclomotoristes nantais nous avait rejoints spontanément suite aux annonces faites sur le site FFMC44 et Facebook.

Le parcours s'est étiré sur plus de 30 km pour finir à la Préfecture.

J'ai pu prendre  la parole au départ et à l'arrivée pour exposer à tous les participants notre opposition à un CT des cyclomoteurs.

La rencontre avec le directeur de cabinet avait eu lieu jeudi soir. Il a écouté nos revendications et nos remarques, voire nos propositions de rencontres avec les Ministres ou les services concernés... tout a été noté... mais pour le moment aucun retour !

Franck Méneret ( Association des Moyens de Locomotion de la GC17 )

 

2000 motards à Nantes !

Nous avions annoncé 1400 motards à 14H00, mais c’était sans compter sur les quelques 600 retardataires qui s’étaient stationnés sur un autre parking ! 2000 motos c’est donc un très bon chiffre pour Nantes où, il faut le reconnaître, les motards sont assez frileux. Mais cette fois, malgré une météo maussade comme les mesures de Guéant, la manifestation nantaise à été un succès. Question organisation il a fallu tout de même jongler avec un calendrier très chargé ce samedi 18 juin avec 7 autres manifestations en même temps dans le centre ville !

La Ligue de Défense des Conducteurs (www.liguedesconducteurs.org), l’ANDEVI (www.andevi.info), le Collectif de défense du cyclomoteur ancien (www.pa2ct.fr), l’association Solidarité Motards Accidentés (www.solidaritemotardsacciden...) et la Custom Association Liberté Égalité (www.associationcall.org) avaient rejoint les rangs de la FFMC pour cet événement et c’est donc un ballet de voitures, de cyclomoteurs, de Solex, de scooters, de 3 roues en tout genre et bien sûr de motards qui s’est donné en spectacle dans le centre de Nantes et sur son périphérique.

Fred Thibaudeau – Correspondant MM – FFMC 44 :  Lire tout l'article et voir les photos

 

 


 

 

Perpignan :

Le 18, Nous étions trois solex ( Jean Charles était avec son fils de 4 ans sur le porte-bébé).
Au départ parmi les motards, nous ne sommes pas passés inaperçus. La FFMC66 qui nous a acceptés pour cette journée, nous a permis de les soutenir dans leurs revendications et de nous soutenir pour la nôtre.

 

 

Paris :

La présence parisienne était limitée...
Mais le journal de 20 h de Claire Chazal a tout de même mis à l'honneur Bernadette, membre du Collectif... et de plusieurs associations ( Club Spirit of Solex , Les Râpeurs de Pneus , Les GAlets de GAronne )
A ce titre, elle mériterait le titre d’ambassadrice du Collectif !!!...
Solex Attitude était aussi présent en la personne de Lionel.


 

St Etienne -  Lyon :

J'ai manifesté sur Saint-Étienne et ensuite nous avons rejoint en convoi Lyon, comme d’autres groupes venus d'autres départements. En tout, 42 69 38 74 71 cela a donné pas moins de 10 000 motards. J'ai vu quelques cyclos, j'ai pu avoir une discussion avec un responsable FFMC de Saint-Étienne qui avant de faire partir le cortège avait fait un discours en public, dans lequel le CT des cyclomoteurs avait été oublié. Je lui ai fait remarquer l’importance de ce sujet, il ma répondu qu'il devait en parler au Préfet lors de la rencontre dans la matinée. J'espère qu’en tout cas nous aurons été entendus par les politiques. Je sais qu'il faut maintenant faire assez vite car ensuite il n’y aura plus de vote dans les assemblées puisque 2012 arrive vite et que les campagnes électorales vont commencer.

Jean Georges (sympathisant du collectif)

 

 

Toulouse :

Super accueil fait aux galets par les 5000 motard(e)s et leurs représentant(e)s
un énorme merci
Tout simplement royaaaaal !

Nous étions deux solex et deux VeloVap "ultra optionnés" (pare-jambes, pare-brise, porte-bidon, porte-bébé, etc., etc.) Notre entrée parmi les motards a été "ultra remarquée" !!! De plus les VéloVap étaient bardés de panneaux PA2CT, et NON au contrôle technique des cyclomoteurs.

Sur le forum de la FFMC31 qui nous a accueillis, nous allons les soutenir dans leurs revendications (radars, gilets jaunes, plaques d’immatrenculation A4…), c’est bien entendu l’occasion pour nous de préciser que notre présence à la manifestation du 18 juin était essentiellement motivée par l’instauration du CT pour les cyclomoteurs… CT qui leur pend aussi au nez à brève échéance !



Marc et Bruno ( Les GAlets de GAronne )

 

Mise à jour le Dimanche, 17 Juillet 2011 07:17