Réactions
Flash Info de la FFVE
Mercredi, 13 Avril 2011 10:31

Le 1er avril (est ce une blague ?) la FFVE a envoyé son Flash Info à toutes les associations, professionnels et musées membres de la Fédération

Accès à la lettre complète

Nous sommes mis à l'honneur... quoi que...

"C'est pourquoi la pétition qui circule actuellement contre le CT cyclos est obsolète, puisque rien n'étant arrêté, on s'agite en tous sens, sans concertation, et des risques sont pris en avançant certains arguments peu crédibles, comme, par exemple, le CT au kilomètre parcouru qui est utopique car invérifiable."

 

Voici le courrier de réponse que nous avons fait à la FFVE en date du 13 avril:

 

 

Monsieur Hériou,

Je constate avec plaisir que votre dernier Flash info aux associations membres de la FFVE, en date du 1er avril, mentionne l’action du Collectif contre le Contrôle Technique des 2 roues, auquel, comme vous le savez déjà, je prends une part active.

Je tiens cependant à vous rappeler que ce Collectif, contrairement à ce qui est suggéré, a mis du temps à mûrir et qu’une longue et vaste concertation est à l’origine du texte de la pétition proposée à la signature sur internet comme dans les manifestations d’ « anciennes ».

L’un des arguments phares des tenants de ce contrôle technique appliqué aux cyclomoteurs est l'harmonisation européenne. Or à notre connaissance aucun texte officiel ne semble émaner de "Bruxelles" à propos du Contrôle technique des 2 roues. Seul un texte de 2009 concerne les véhicules à 4 roues (autos, poids lourds, véhicules de transport en commun). D'autre part, notre enquête tend à montrer de fortes divergences aujourd’hui dans les différents pays de l’Union Européenne. Notre réseau européen de collectionneurs de cyclomoteurs anciens nous transmet des informations le prouvant. Force est de constater qu’il n’y a à ce jour aucune harmonisation européenne. Si vous avez plus d’information en ce sens, n’hésitez pas à nous en faire part.

Vous parlez de votre position, somme toute « délicate », mais de choix, entre les pouvoirs publics, les clubs et les collectionneurs, tout en mettant l’accent sur le statut « Reconnu d’Utilité Publique » de la FFVE. Tous les collectionneurs le savent, et comprennent que vous « redescendiez » les infos en provenance des Pouvoirs Publics. Mais tous les collectionneurs apprécieraient aussi que l’ascenseur fonctionne dans l’autre sens. Dans « Utilité Publique », il y a utile pour le Public… nous ! Votre rôle est AUSSI de faire part de l’ampleur des inquiétudes et du mécontentement des collectionneurs.

J’ai par contre été très surpris de lire sous votre plume ce qui suit : C'est pourquoi la pétition qui circule actuellement contre le CT cyclos est obsolète, puisque rien n'étant arrêté, on s'agite en tous sens, sans concertation, et des risques sont pris en avançant certains arguments peu crédibles, comme, par exemple, le CT au kilomètre parcouru qui est utopique car invérifiable.

Si rien n’est arrêté…, lorsque les décisions seront prises convenez qu’il sera trop tard pour faire valoir nos arguments contre la présumée mesure qui nous mobilise. ! C’est donc bien maintenant qu’il nous faut agir et représenter les intérêts des cyclomotoristes, collectionneurs ou non. Les retours à nos notes de sensibilisation envoyées aux Elus ainsi qu’aux Ministères nous confortent dans notre action, et de ce fait notre crédibilité ne peut plus être mise en doute. Par contre je ne discourrai pas sur l’exemple de l’argument peu crédible que vous citez (le CT au km parcouru), car d’une part je suis d’accord avec vous, d’autre part il n’a jamais été avancé par notre Collectif.

Nous nous agitons, certes, mais dans la plus transparente et la plus intense des concertations. Ce Collectif affiche même la prouesse de rassembler des associations, des groupes disséminés sur tout le territoire, et de sensibilités fort différentes. Comme vous pouvez le constater nous parlons même d’une seule voix.

A ce sujet j’ai appris que le Président de la FFVE, Monsieur Delagneau avait tenu à la Réunion Interclubs d’Arras des propos fort différents du contenu de votre courrier de ce 11 mars. Selon lui le contrôle technique des 2 roues...et cyclos anciens serait inadapté. Les propositions qu’il a faites lors de cette réunion vont dans le sens d’un contrôle technique uniquement pour les 250cc et plus, à l’exclusion des plus petites cylindrées, a fortiori des moins de 50cc anciens.
Sur la base des 2 critères qu’il juge primordiaux, la pollution et la sécurité, il a estimé publiquement qu’étant donné le faible kilométrage parcouru annuellement par les cyclos, il n’y avait pas lieu « d’en faire un plat ». Pas plus que pour la sécurité : «  oui les freins ne sont pas toujours très efficaces mais à la vitesse où ils roulent ......et le nombre de fois par an... »

Vous imaginez bien, Monsieur Hériou, que les collectionneurs comme les « simples » utilisateurs de cyclomoteurs préfèreraient ne pas avoir à se défendre d’une nouvelle mesure aussi inadaptée – et onéreuse - que le Contrôle Technique que l’on nous promet. Je vous invite à parcourir le site internet de notre Collectif (www.pa2ct.fr ), de lire les divers articles que la presse spécialisée ou régionale commence à publier, afin d’y puiser les vrais arguments que nous développons et non ceux colportés par des rumeurs malveillantes à notre égard. A la suite de quoi nous pourrons mieux, je l’espère, coordonner nos points de vue.

Je vous prie de croire cher Monsieur en mes sincères sentiments de passionné et de défenseur du Patrimoine et de la Culture que représentent nos véhicules de collection, et ce depuis plus de 37 ans.

Franck Méneret

 

Mise à jour le Mercredi, 13 Avril 2011 19:17
 
Serez-vous des parents indignes!
Dimanche, 20 Mars 2011 20:10

En réaction à l'article publié sur le site Sécuritest et concernant le CT des 2 roues, Sylvie Bré nous livre son analyse de cette prose que l'on devine quelque peu intéressée.

Accès à l'article sur le site Sécuritest

____________________

 

Voilà un bel exemple de langue de bois. Si après avoir lu ça les parents ne courent pas au CT, c'est qu'ils sont des parents indignes !

Dans l'ordre d'apparition :

  • mesure destinée à réduire les accidents de la route : impossible de trouver un chiffre officiel mais les accidents (tous types de véhicules confondus) dus à un problème mécanique représenteraient moins de 1%. C'est toujours trop bien sûr. Le CT automobile n'a eu aucune influence sur le nombre d'accidents … pourquoi en aurait-il sur les accidents de cyclos ?
    Le comportement des usagers de la route (notamment la conduite en état d'ivresse) est le problème majeur. Ma voiture passe le CT tous les 2 ans et en 30 ans de conduite, je n'ai subi qu'un seul alcootest.
  • La France rattrapera ainsi son retard puisqu'elle constitue aujourd'hui l'un des derniers pays européens à ne pas l'avoir instauré : combien de derniers ? Cette remarque laisse délicatement entendre que le CT est une bonne chose puisque "presque tous" les autres l'ont fait. La vitesse non limitée sur certaines autoroutes allemandes, on copie ou pas ? Et puis, c'est l'Europe…
  • Un contrôle responsable pour vous et vos enfants : Vous êtes d'indignes parents si vous ne vous soumettez pas au CT, là c'est clairement dit.
  • Les accidents de 2 roues font 2 fois plus de morts que les accidents automobiles : une évidence puisqu'il n'y a pas de carrosserie pour protéger conducteurs et passagers. Mais en quoi le CT va-t-il jouer ? (voir plus haut le nombre d'accidents dus à un problème mécanique) Les piétons et les cyclistes sont aussi des victimes très amochées. Va-t-on pour autant instaurer un CT pour les baskets !
  • Assurer votre sécurité et celle de votre enfant sur un 2 roues : Le conducteur dans tout ça ne semble jouer aucun rôle, il suffit de passer au CT et tout va bien.
  • Eviter de devoir payer des contraventions (niveau sonore, freins défectueux) : avec un contrôle au mieux tous les 2 ans, je vous conseille très fortement de ne pas attendre et de vérifier vous-même l'état de vos freins. Et à plus forte raison sur votre Solex, votre Cady ou votre Mob.
  • En tant que professionnel du CT … volonté d'accroître la sécurité … Ceci dans l'intérêt des usagers : S'il n'y a pas de honte à vouloir gagner de l'argent, essayer de nous faire croire que Sécuritest fait ça pour nous, c'est un peu gros. Les centres de CT poussent au CT des cyclos car il y aura ensuite le CT des motos et donc de l'argent à faire.
  • Réunion de travail réunissant opérateurs du CT et administration : Et les usagers ?
  • Identification : en quoi cela assure-t-il notre sécurité ? Surtout lorsque l'on sait que l'immatriculation de nos anciens ont été faites à partir des attestations d'assurances elles-mêmes faites à partir de nos déclarations.
  • Si vous n'êtes pas capable de vérifier que les rétros du scooter de votre gamin sont en bon état et bien réglés, vous allez croire que le CT vous permet de ne plus vous soucier de rien.
  • Parents, vérifiez avec votre enfant l'état de son 2 roues, apprenez lui l'utilité d'un rétroviseur, de freins en bon état, du port du casque et de gants. N'attendez pas le CT pour cela, il pourrait être trop tard.
    Et signez la pétition contre une mesure inutile et onéreuse !

 

Mise à jour le Mercredi, 13 Avril 2011 19:11
 
Le comportement des usagers: la vraie cible!
Vendredi, 25 Février 2011 14:10

Par B. GUERY, Président de l'association loi 1901 "Les Râpeurs de Pneus"

 

Passer au crible les Cyclomoteurs des usagers, c'est une idée qui pourrait faire sens... sauf que l'on se trompe de cible!

 

Jugez plutôt ce que nous apprend le site http://www.preventionroutiere.asso.fr/ :

  • Les adolescents sont particulièrement présents dans ces accidents, avec un risque culminant vers 16-17 ans. Les garçons forment l’essentiel des victimes.
  • Les accidents mortels ont lieu en majorité en rase campagne (54% des tués), en intersection (79% des tués), de jour (56% des tués).
  • L’alcool est particulièrement présent dans les accidents mortels de cyclomoteur (1 accident sur 3).

Origine de l'article avec statistiques complètes: http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Accidents-cyclo

 

En résumé,

  • Nous autres collectionneurs de Cyclomoteur ne correspondons pas a priori à la cible principale (60% des accidents pour les moins de 24 ans)!
  • Il serait apparemment opportun de dépenser les deniers publiques sur l'aménagement des voies de circulation (pistes cyclables ouvertes aux Cyclomoteurs...)
  • L'alcool et le comportement des automobilistes à notre égard sont les vraies cibles... pas l'état du Cyclomoteur!

Le Contrôle Technique pour les Cyclomoteurs anciens ne règlera rien.

Il faut abandonner ce projet ubuesque où l'on brandit le spectre du comportement de certains sur la route afin de passer aux forceps des lois inadaptées.

 

 

Mise à jour le Mercredi, 13 Avril 2011 19:11
 
Un projet inadapté aux réalités de la route
Vendredi, 25 Février 2011 11:45

Par B. GUERY, Président de l'association loi 1901 "Les Râpeurs de Pneus"

 

Qu'il n'y ait pas de méprise: nous autres, associations dédiées à la sauvegarde du patrimoine à 2 roues, sommes les premiers vecteurs de sensibilisation dès qu'il s'agit de sécurité cyclo-routière.

Tout d'abord, en tant que collectionneurs, nous mettons tout notre savoir faire à restaurer nos machines pour leur redonner leur éclat et leurs fonctionnalités d'antan. Les éléments de sécurité font bien entendu partie de ce travail.

Ensuite, comme organisateurs de manifestations, nous avons à cœur d'encadrer nos troupes lors de nos sorties afin d'assurer que tout se passera pour le mieux une fois sur les routes: déclarations préalables en préfectures, briefing de départ aux participants, signalisation du cortège, parcours avec indication des dangers potentiels... tout est fait pour la sécurité.

 

Alors quand on nous parle de sécurité renforcée sur la route grâce à un Contrôle Technique pour les Cyclomoteurs, nous avons la prétention de croire que nous connaissons le sujet en tant qu'acteurs de premier rang et à ce titre, nous ne pouvons que constater l'inadéquation du projet avec le but recherché.

Deux chiffres pour commencer:

  • les accidents dus à des défauts de la mécanique (pas nécessairement détectables durant un CT!) sont de l'ordre de 1%;
  • en parallèle, l'alcool est impliqué comme paramètre majeur dans 28,5% des accidents de la route (source http://www.preventionroutiere.asso.fr/).

... et une question pour vous interpeler:

  • combien de fois avez-vous soufflé dans un ballon pour un contrôle d'alcoolémie au bord de la route... alors que vous portez votre voiture au CT tous les 2 ans?

Messieurs les Politiques, ne sommes nous pas tout simplement en train de nous tromper de cible?

 

 

 

Mise à jour le Mardi, 01 Mars 2011 19:45